Twitter Instagram

BIO C'EST VRAIMENT MIEUX?


Oui : Les produits issus de cultures bio représentent un moindre risque pour notre santé. Ils ne sont pas traités avec des pesticides chimiques ni ionisés (irradiés).

Les animaux sont élevés selon des règles respectueuses du bien être animal et de l’environnement.


fruits et avocats.jpg

Ils se nourrissent d’aliments qui conviennent à leur digestion donc ils ne développent pas de toxines dues à une mauvaise digestion.

De plus :

L’alimentation bio a plus de goût. Contrairement aux aliments issus de l’élevage ou de la culture conventionnelle, elle continue de nous apporter des oligo-éléments, des minéraux et des Oméga3 dont notre équilibre dépend.

Les produits bio représentent un moindre risque pour notre santé et en particulier pour celle des enfants et des femmes enceintes. Les fœtus et les enfants sont encore plus sensibles aux effets nocifs de pesticides et autres produits chimiques ingérés.

Comment ça se passe ?

Pour la production végétale bio : les semences ne sont pas traitées, les insecticides, pesticides et autres produits chimiques sont proscrits à la culture comme au stockage. Les OGM sont strictement interdits.

Pour la production animale bio : les animaux doivent avoir accès à l’air, à la lumière, à un espace leur permettant de se mouvoir.

Les jeunes mammifères doivent être nourris au lait maternel ou naturel.

L’alimentation des animaux doit avoir obtenu le label bio de l’union Européenne et avoir une origine majoritairement locale.

En cas de maladies, les animaux doivent être traités par homéopathie et phytothérapie en priorité.


Bon à savoir:


L’utilisation de pesticides est passée de 1 million de tonnes en 1930 à 4 milliards de tonnes en 2013 au niveau mondial (1930 étant le début de l’utilisation des pesticides chimiques.)

Les must à manger bio* : tous les produits frais de grande consommation 

Pommes de terre, patates douces, tomates, asperges, avocats, aubergines, épinards, chou, chou-fleur, chou frisé, maïs, salades, fraises, pommes, raisins, pêches, pamplemousses, mangues, papayes, kiwis, ananas, viande de bœuf, poulets**

Dans tous les cas il vaut mieux choisir tous les légumes et fruits en bio.

Il faut savoir que près de la moitié des pesticides contaminant les fruits et légumes perturbent le système hormonal (source : association Pesticide Action Network Pan Europe)

* Si vous choisissez les aliments non bio, il faut les éplucher jusqu'à 1 cm pour éliminer le maximum de pesticides.

**Les poulets non bio sont chargés en hormones de croissance, antibiotiques et autres toxines dégagées par le poulet lui même, souvent malade et terrorisé.