Twitter Instagram

RECETTE DE PATATES DOUCES ET BUTTERNUT* AU FOUR


*Butternut ou courge musquée ou doubeurre


Patates douce au four.jpg

Au four ou dans un wok

Temps de préparation : 10mn

Temps de cuisson : 30mn

 Ingrédients pour 4 personnes :

1 Butternut

3 Patates douces

Huile d'Olive

Sel/Poivre

Raz-el-hanout (mélange d’épices pour tajine, dont curcuma, coriandre, cardamome...)

Tous les ingrédients sont bio

 

- Lavez, brossez* les patates douces, rincez les et coupez les en morceaux

- Lavez, brossez* le butternut, rincez le et coupez le en morceaux. Enlevez les graines.

- Placez les morceaux ainsi obtenus dans un bol et assaisonnez avec sel, poivre et une cuillère à soupe de Raz el hanout.

- Incorporez une cuillère à soupe d'huile d'olive.  Bien mélanger.

- Faites cuire les légumes au four (180°) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

 

* Il s’agit de les brosser avec une brosse à légumes, très efficace, pratique et dure longtemps. Nécessaire pour bien nettoyer les légumes dont on garde la peau.

Servez cet accompagnement avec du poisson, une viande blanche ou de la volaille et pour compléter ajouter une crudité assaisonnée avec une cuillère à café d’huile de noix une cuillère à soupe d’huile d’olive, du sel, du poivre et toutes les herbes que vous aimez.


Bon à savoir:


La patate douce vous apporte des vitamines C, B, du potassium, du magnésium et du bêta-carotène* (antioxydant). Très rassasiante grâce à ses fibres, elle n’apporte pourtant que 86 calories pour 100g.

La courge apporte calcium, magnésium, bêta carotène*, lutéine et zéaxanthine, tous antioxydants qui cumulés à ceux de la patate douce font de cette préparation un plat santé intéressant dans la prévention de plusieurs maladies (cardiovasculaires, diabète, cataracte et autres maladies chroniques...)

Lire "Antioxydants : anti-âge"

* Le bêta-carotène est un antioxydant, précurseur de la vitamine A*.

Comme tous les antioxydants ils sont mieux absorbés quand ils sont accompagnés de matières grasses comme l’huile de noix, de colza ou d’olive et d’un tour de moulin de poivre noir. La conversion en vitamine A se fait en fonction des besoins du corps.