Twitter Instagram
Asperges2.jpg

Les asperges

Prébiotiques naturels

Les prébiotiques sont des fibres végétales qui contribuent à améliorer notre flore intestinale (microbiote). La consommation de légumes «prébiotiques» comme les asperges, les artichauts, les endives, les betteraves, l’ail...participent à réguler les problèmes digestifs, à renforcer le système immunitaire, à lutter contre la fatigue, les insomnies, les excès de poids, les douleurs... Toutes expressions d’un ventre malmené par les mauvaises bactéries.

L’asperge a, également, un fort pouvoir antioxydant grâce aux caroténoïdes, (bêta-carotène, lutéine, zéaxanthine) permettant de lutter contre les effets nocifs des radicaux libres (ces cellules qui accélèrent le vieillissement). Les caroténoïdes sont aussi reconnus pour leurs qualités anti inflammatoires. De très nombreuses études établissent le bienfait des caroténoïdes sur les maladies cardio vasculaires et leur pouvoir préventif vis a vis de certains cancers.

 

L’asperge à encore d’autres vertus :

  • Fibres : régulent la digestion.
  • Potassium : essentiel au bon état des muscles, du système nerveux, de la fonction cardiaque et de la pression artérielle.
  • Calcium : joue un rôle dans la contraction des muscles, les sécrétions hormonales et la transmission des influx nerveux.
  • Magnésium : aide à retrouver un sommeil paisible, à relativiser le stress, à lutter contre des réactions comme crampes spontanées, à réguler des troubles du rythme cardiaque, des syndromes prémenstruels, etc.
  • Fer : anti fatigue, anti cernes.
  • Vitamine C : booste le système immunitaire, contribue à la santé des dents, des os, des cartilages, anti fatigue.
  • Vitamine E : ralentit le vieillissement cutané.
  • Vitamine K : joue un rôle important dans la fixation du calcium sur l’os.
  • Vitamine A : indispensable à la vision et protectrice de la peau.
  • Vitamine B9 (Folate) : nécessaire dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire.

 

 

A consommer :

Je vous recommande une cuisson vapeur «al dente», il faut surveiller de près la cuisson, les asperges doivent rester fermes. Compter 10 à 18mn maximum selon la taille, ce qui permet de préserver au mieux toutes les qualités nutritives de l’asperge.

 

En bio, absolument !

Le choix du bio est d’autant plus important que les asperges vertes (les plus riches en antioxydants) ne doivent pas être épluchées mais délicatement brossées et rapidement passées sous l’eau fraiche, sous peine de perdre quantité de leurs apports en minéraux et vitamines.

Vous éviterez ainsi les apports nocifs des produits chimiques dus aux traitements.

 


Bon à savoir:


Dans le cadre d’un régime l’asperge est très bien adaptée car très pauvre en calories et pourtant rassasiante grâce à sa teneur en fibres. Sans compter sa forte action diurétique.

Choisir toujours les asperges bien fermes avec un pied net. Ne pas garder plus de 2/3 jours les asperges au réfrigérateur.

Sinon, pour les conserver un peu plus longtemps il faut les humidifier à la base avec un linge humide et les enfermer dans un sac plastique ou une boite hermétique.