Twitter Instagram
courgette.jpg

La courgette

Le plein de fibres

Riche en caroténoïdes et plus particulièrement en lutéïne et zéaxanthine qui ralentissent le vieillissement oculaire.

Source d'antioxydants, la courgette participe à la réparation des dommages cellulaires et donc la prévention du vieillissement des cellules et du vieillissement prématuré de la peau.

 

Bon apport en :

  • Fibres : indispensables dans une alimentation équilibrée, essentielles au bon fonctionnement du transit.
  • Vitamines A : indispensable à la vision, protectrice de la peau.
  • Potassium : minéral essentiel au bon état des muscles, du système nerveux , de la fonction cardiaque et de la pression artérielle.
  • Vitamine C : cet antioxydant booste le système immunitaire, contribue à la santé des dents, des os, des cartilages. Donne à l’épiderme souplesse et fermeté.
  • Cuivre : nécessaire à la formation du collagène qui sert à la réparation des tissus.
  • Manganèse : oligo-élément qui prévient les dommages dus aux radicaux libres.
  • Magnésium : ce minéral aide à relativiser le stress, à lutter contre les crampes spontanées, à réguler des syndromes prémenstruels, etc.
  • Calcium : participe à la solidité des os.
  • Zinc : oligo-élément important pour l’immunité.
  • Vitamines B6/B9 : les vitamines du groupe B participent à la fabrication de toutes les cellules du corps dont les globules rouges.

 

A consommer :

Il est préférable de manger les courgettes crues ou très peu cuites dans un fond d’eau ou à la vapeur, pour éviter la perte de leurs qualités nutritives.

Cuisinez les courgettes crues en salade ou en carpaccio avec un filet d’huile d’olive et de noix ou de colza pour apporter des oméga3.

Dans le cadre d’un régime, la courgette, très pauvre en calories (15kcal pour 100g) et riche en fibres permet d’être rassasié sans grossir.

 

En bio absolument !

La culture bio assure un légume qui aura évolué sans pesticides ni engrais chimiques ce qui permet de les manger avec la peau. Bon nombre de ses nutriments se trouvent dans la peau. Cultivée en culture traditionnelle il faut savoir que les traitements gorgent en premier l’enveloppe du légume. Il faudra donc les éplucher, avant consommation, jusqu'à au moins 1cm, vous privant de la plus grande partie de leurs nutriments.

 


Bon à savoir:


La courgette joue un rôle dans le cadre d’une alimentation santé équilibrée.

Sa richesse en antioxydants la classe dans les aliments à ne pas négliger dans la prévention contre les maladies chroniques, cardio vasculaires et certains cancers.

Il est bon d’associer à la courgette un anti-inflammatoire (par exemple le curcuma) car l’association d’un aliment antioxydants à un aliment anti inflammatoire augmente les capacités de chacun d’eux à nous protéger des maladies chroniques.