Twitter Instagram
Patate douce.JPG

La patate douce

Le plein de bêta-carotène !

Une seule patate douce comble plus de 100 % de nos besoins quotidiens en vitamine A.

Sa couleur carotte signifie un apport important en bêta-carotène.

Le bêta-carotène est un antioxydant : les antioxydants s’opposent à l’agression des radicaux libres permettant ainsi la réparation des dommages cellulaires et donc la prévention du vieillissement des cellules.

 

Bon apport en :

  • Fibres : indispensables dans une alimentation équilibrée, essentielles au bon fonctionnement du transit.
  • Vitamine A : indispensable à la vision, incroyable pour la peau, renforce l’immunité (ce qui aide le corps à lutter contre les infections)
  • Vitamine C : permet une circulation sanguine plus fluide, importante pour le bon état des muqueuses et du collagène.
  • Vitamines du groupe B : qui participent à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire.
  • Cuivre : essentiel dans la lutte contre les infections et le bon fonctionnement du cœur.
  • Manganèse : prévient le vieillissement des cellules, bon pour l’équilibre nerveux.

 

A consommer :

La patate douce se consomme comme la pomme de terre. Elle peut bouillir, aller au four, se transformer en purée ou en frites, être cuite à la vapeur ou faire partie de la fabrication d’un gâteau.

Dans le cadre d’un régime, elle n’apporte que 86 calories pour 100g. Très riche en fibres (2 fois plus que la pomme de terre) elle rassasie pour longtemps.

Pour les enfants, qui l’apprécient pour son goût sucré.

 

En bio, absolument !

La culture bio assure un légume qui aura évolué sans pesticides ni engrais chimiques.

Il est bon de consommer la peau de la patate douce car elle contient une bonne partie des nutriments (vitamines A, B6, C, cuivre et manganèse) et dans ce cas il ne faut pas que le légume soit traité. Si vous consommez un produit traité selon la culture conventionnelle, il vous faut éplucher la patate douce jusqu'à au moins 1cm, vous privant de la plupart de ses nutriments.

De plus la patate douce est plus particulièrement cultivée en Chine, Indonésie, japon, Inde... Le bio est une sécurité.


Bon à savoir:


Il est important, pour récupérer tous les avantages du bêta carotène de la patate douce, de lui ajouter un peu de bonne graisse. Une demi-cuillère à soupe d'huile d'olive bio par exemple.

De très nombreuses études établissent le bienfait des caroténoïdes (contenus dans la patate douce) sur les maladies cardio vasculaires et leur pouvoir préventif vis à vis de certains cancers.